4 applications possibles de l'Intelligence Artificielle dans l'usine du futur

On parle souvent d'intelligence artificielle dans le grand public mais elle se développe aussi dans le secteur de l'industrie. Ce papier vise à présenter quatre applications possibles de l'IA dans l'usine de demain allant de la fabrication à la maintenance. C'est l'ensemble de la chaîne de valeur des entreprises qui sera bouleversée pour améliorer la productivité, les conditions de travail et répondre au mieux aux besoins des clients.


La fabrication connectée

Digitaliser les systèmes de production est l'une des missions de l'industrie 4.0 ou l'usine du futur. Ils sont parfois vieillissants, peu fiables et peu agiles.

Il est possible aujourd'hui en ajoutant une série de capteurs de collecter une immensité de données afin de visualiser et contrôler un nombre considérable de machines. Toutes ces data seront recoupées entre les différents secteurs de l'entreprise pour former une mise en réseau : au fond, lier les services de production avec la qualité, la logistique mais aussi les services clients. C'est à dire ajouter une couche supplémentaire et intelligente aux ERP actuels.

En créant cette mise en réseau de l'ensemble des secteurs, l'entreprise peut envisager de répondre plus rapidement au besoin de leurs clients, d'être plus agile et de coller au plus profond des tendances du marché. Il y a derrière des atouts majeurs : être le premier à pouvoir produire une pièce pour un prospect et améliorer la satisfaction client.

Au delà de la demande client, les processus de fabrication connectés intégreront également les matériaux et la simulation des procédés avant qu'ils ne soient produits. La pièce doit être de la meilleure qualité possible. La machine apprendra de ses erreurs, mettra en place des actions correctrices que ce soit en fonction des matériaux en entrée, de l'usure de la machine ou de la demande client. La gamme de produits peut être élargie tout en améliorant sa qualité.

Vous l'aurez compris la fabrication connectée, c'est d'abord un parc de machine qui collabore avec l'ensemble des secteurs de l'entreprise mais aussi un parc intelligent qui est capable de simuler son futur à partir de son passé.

La maintenance prédictive

La maintenance du parc de machines coûte énormément d'argent à une entreprise pour deux raisons.

La première étant que la machine est hors-service pendant sa maintenance, ce qui diminue lourdement le taux de rendement synthétique (TRS). Le taux d'utilisation de la machine impacte directement la rentabilité de celle-ci. Les machines dans l'industrie sont de plus en plus complexes et donc de plus en plus coûteuses. Pour rentabiliser l'investissement, il faut donc l'utiliser le maximum de temps possible.

La seconde vient du fait que la maintenance intervient régulièrement trop tard. Des dégats peuvent être causés sur ces machines. Des pièces qui n'auraient pas dû sont alors à changer et les machines sont immobilisées plus longtemps.

On comprend alors assez visite tout l'enjeu de la maintenance prédictive.

Les conditions de travail personnalisées

La logistique prédictive


Il y a deux points communs entre l'ensemble de ces applications : la data et la collaboration.

L'ensemble de ces algorithmes intelligents ne fonctionnera pas sans une quantité importante de données. Tout l'enjeu est donc de récolter un maximum de données pertinentes puis réaliser une fouille de données performante. La finalité étant de capitaliser sur ces données et d'en extraire un maximum de connaissances.

Enfin, la collaboration, puisque l'ensemble de ces algorithmes interviennent en soutient du collaborateur. Ils n'ont en aucun cas pour objectif de le remplacer mais plutôt de le seconder pour qu'il puisse : se concentrer sur son coeur de métier, être soulagé ou être plus performant.