Que choisir pour une entreprise productive : flux poussés ou flux tirés ?

Flux tiré, flux poussé, flux tendu Flux tiré, flux poussé, flux tendu LEAN MANUFACTURING

Pour optimiser la production, les entreprises se tournent de plus en plus vers une production en flux tendu, en supprimant les stocks de matière première et de produits finis.

 

La production en flux tendu peut se réaliser de deux façons différentes : à flux poussé ou à flux tiré.

 

Dans un contexte toujours plus concurrentiel, il est essentiel pour une entreprise de bien choisir la logistique adaptée à son activité.

 

Il est donc important de bien comprendre la différence entre ces deux types de flux pour faire un choix pertinent pour une entreprise productive, rigoureuse et méthodique.

Flux poussé : définition

Le flux poussé consiste à produire un bien avant qu’un besoin particulier n’ait été formulé par le client.

 

L’entreprise fabrique alors le produit en amont en prévoyant le nombre de commandes.

 

Le flux poussé constitut donc une stratégie par anticipation des besoins qui engendre des stocks à chaque étape de la production.

Sur une chaîne de production, chaque personne va « pousser » le travail qu’il fait à la personne suivante. La seule directive lors du flux poussé est de ne prendre du travail que s’il y en a de disponible.

 

Flux poussé définition et procéssus

Flux tiré : définition

Le flux tiré est une méthode de production qui se déclenche uniquement à la demande réelle du client.

 

Cette méthode s’approche de celle du Kanban, qui consiste à ne produire qu’à la demande et s’aligne donc avec une approche Lean.

Consultez notre guide des méthodes et d'outils de Lean Manufacturing pour apprendre comment mettre en place l'approche Lean

Dans cette méthode, il n’y a pas de stock car dans la chaîne de production, chaque personne « tire » du travail à l’étape inférieure.

C’est généralement la méthodologie adoptée par les constructeurs de voitures.

 

Flux tiré définition et processus

Quelle méthode adopter ?

La méthode des flux poussés est adaptée à une entreprise dont la demande varie peu et qui se doit de livrer rapidement le client.

 

En réduisant les délais de livraison, l’entreprise augmente ainsi la satisfaction client, ce qui lui confère un avantage concurrentiel.

 

En revanche, cette méthode produit beaucoup de stocks, engendrant ainsi des coûts supplémentaires.

 

La méthode des flux tirés est adaptée aux entreprises proposant des options de personnalisation et permet d’optimiser les coûts de l’entreprise dû à l’absence de stock.

En revanche, l’inconvénient le plus significatif est le délai de livraison, souvent très important.

 

Existe-t-il un compromis ?

Chaque organisation, que ce soit flux poussé ou flux tiré répond à une problématique précise de l’entreprise. Il faut donc faire un choix en fonction des contraintes propres à votre entreprise et des attentes de vos clients de sorte à garantir une amélioration continue.

 

Si aucune des deux méthodes ne semblent s’adapter parfaitement à votre activité, il existe des compromis comme par exemple les flux tirés avec stock intermédiaire qui permettent de réduire le délai de livraison du client.

 

Ecrit par Emma Guignard

Partagez sur :