La COVID-19 pourrait accélérer la transformation digitale des industries

Une industrie affectée par la crise

Des entreprises mises sous pression du fait de la crise ont cherché à compenser les pertes financières subies ces dernières semaines. Le confinement généralisé à l’échelle du pays a forcément eu une répercussion  considérable sur l’activité. À titre d’exemple, près de 30% des entreprises du secteur automobile risqueraient la faillite à cause de la Covid-19 selon un article publié dans le Parisien en mai dernier. 

Par conséquent, les entreprises se sont demandées comment optimiser les flux de production sans bouleverser radicalement leur organisation habituelle. Ces sociétés peuvent éventuellement recourir à des outils innovants pour produire plus efficacement.

Quelles innovations pour relancer les industries ?  

Paradoxalement, l’innovation pourrait être à l’origine du rebond tant attendu par le tissu économique Français. D’après Olivier Scalabre, Directeur associé senior au Boston Consulting Group, 

“les technologies digitales peuvent permettre d’augmenter la productivité de 15 à 20 %”. En premier lieu, un certain nombre d’entreprises ont permis à leurs employés de pouvoir s’atteler à leurs tâches à distance. Selon une étude commandée par la Direction Générale des Entreprises, ce mode d’exercice permettrait d’accroître la production et la productivité de l’ordre de 5 à 30%.

Cloud computing

Le télétravail, notamment permis par les applications du cloud computing, a donné l’opportunité à d’innombrables organisations de pouvoir poursuivre leur activité. Il présente toutefois une limite, il est loin d’être applicable à tous les métiers. Une étude réalisée par l'institut CSA pour Malakoff Humanis en 2019 a d’ailleurs relevé qu’il était beaucoup plus sollicité par les professionnels du tertiaire que ceux de l’industrie.

L’IA et l’automatisation

Dynamiser l’activité à distance de leurs collaborateurs n’est pas la seule occasion pour les industriels innovants. La pandémie devrait aussi stimuler la chaîne logistique ainsi que les domaines de l’Intelligence Artificielle (IA) et du Big Data, à en croire les experts interrogés par le GeoTech Center du think-tank Atlantic Council., ainsi que les domaines de l’Intelligence Artificielle (IA) et du Big Data. L’IA favorise entre autres l’optimisation des capacités de transport et des stocks. Par ailleurs, un sondage du cabinet anglais Ernst & Young publié en mars dernier nous apprend que 36% des responsables d'entreprises de différents pays accélèrent leurs investissements dans la filière de l'automatisation. De même, plus de 4 répondants sur 10 envisagent de repenser leur stratégie pour aller vers l’automatisation.

Une solution de gestion des flux industriels 

Parmi les autres innovations technologiques dans l’industrie susceptibles de retenir votre attention, on compte la solution plug and play de production estampillée Zozio. Les entreprises qui l’ont adoptée étaient en quête d’un outil d’optimisation des processus de production et leurs dirigeants se sont rapidement aperçus qu’ils pouvaient, grâce au dispositif, résoudre toutes sortes d’écueils les limitant auparavant dans leur exercice. Par exemple des inventaires inexacts et des produits qui n’étaient pas acheminés en temps et en heure.

Le système que Zozio a mis au point détermine les KPI de production industrielle à atteindre. Non seulement il traite pertinemment les données récoltées et les présente aux utilisateurs, mais il a l’avantage d’émettre des préconisations en temps réel. Aucun effort n’est demandé aux acteurs qui souhaitent en tirer profit. Ils disposent d’une interface logicielle à leur image et profitent du temps de déploiement très réduit. Zozio les accompagne dans l’amélioration de la conduite et de la gestion de processus industriel.