L’utilité du Value Stream Mapping pour une entreprise performante

2 min 2 min LEAN MANUFACTURING

Value Stream Mapping: un outil du Lean Manufacturing ? 

Pour une gestion optimale du processus industriel, toutes les entreprises qui sont aujourd’hui les plus performantes ont adopté la méthode du Lean.

Le Lean management consiste à l’élimination efficace de tout ce qui est superflu dans l’organisation, dont les gaspillages.

La Value Stream Mapping est un outil introduit pour créer plus facilement une organisation Lean.

C’est une méthode permettant d’identifier les processus qui constituent un gaspillage et pour implémenter le Lean de manière plus efficace.

Cet outil va structurer et indiquer la direction à suivre à votre entreprise pour atteindre un optimum global de la production. 

Qu’est-ce-que la Value Stream Mapping ?

La Value Stream Mapping, simplement appelée VSM, prend la forme d’une cartographie des processus et va permettre de recenser l’ensemble des activités produites par une entreprise. Ces activités prennent en compte celles à valeur ajoutée et celles à non-valeur ajoutée. 

Comment se présente une cartographie VSM ? 

Cartographie des process Value stream mapping dans Lean Manufacturing

Vous pouvez trouver dans l’infographie un schéma simplifié d’une cartographie VSM.

Celle-ci représente l’interaction entre les flux d’informations et les flux de marchandises au sein d’une entreprise.

On y trouve plus précisément les informations suivantes : 

  • Les détails de la demande client
  • Le flux d’information, circulant entre le chef de production et la chaîne de production
  • Le flux physique du produit, à savoir les étapes de la chaîne de production
  • Et enfin une ligne de temps détaillant notamment les temps d’attente entre les différents postes. 

Comment réaliser une cartographie VSM ? 

Pour réaliser une telle cartographie, il s’agit d’abord de choisir la famille de produits à examiner, c’est-à-dire un ensemble de produits qui connaissent une conception et une production semblables. 

En parcourant la salle de production, il faut ensuite suivre cette famille de produits, à contre-courant, en partant du produit fini pour aboutir aux matières premières.

A chaque étape, les caractéristiques majeures sont indiquées, comme le stock et le temps d’attente. 

Dans un deuxième temps, on peut étudier les flux d’informations qui régissent le flux physique de marchandises.

Pour une explication détaillée de la réalisation d’une cartographie VSM, vous pouvez lire l’article Lean Management : qu’est-ce que la Value Stream Mapping de Patrice Marvanne.

Quelques conseils pour réaliser une Value Stream Mapping de manière optimale

Pour utiliser cet outil de manière optimale, il est nécessaire que tous les acteurs concernés par la chaîne de production étudiée participent.

Cela aura un impact positif sur l’esprit d’équipe et permettra d’éviter des caractéristiques erronées sur certaines étapes de la production, comme expliqué dans l’article Value Stream Mapping et le concept de Lean du site BPMS. 

Important : Il faut décrire le processus tel qu’il est réellement, et non tel que l’on voudrait qu’il soit !

Une fois la cartographie terminée, il sera plus facile d’identifier votre capacité à livrer les quantités demandées par les clients et dans le délai demandé.

La deuxième étape sera alors de réaliser la cartographie telle que vous voudriez qu’elle soit pour pouvoir faire les changements nécessaires pour une meilleure organisation. 

 

Ecrit par Emma Guignard
     

Partagez sur :