Contact
Contact
Industrie 4.0 16.12.21

Galia : la traçabilité dans le secteur automobile

L’importance de la traçabilité dans l’industrie automobile

Dans l’industrie automobile, il est essentiel de définir des standards pour tous les éléments qui rentrent dans la supply chain. Les pièces automobiles, les emballages ou encore les palettes doivent être harmonisés entre les différents acteurs automobiles pour une visibilité des flux optimale.

Qu’est-ce que Galia ?

C’est de ce besoin qu’est né Galia en 1984. Le Groupement pour l’Amélioration des Liaisons dans l’Industrie Automobile est une association qui a pour mission l’amélioration des échanges entre partenaires du secteur automobile par la standardisation des moyens d’échanges de produits et d’informations.

Créée à l’initiative de Renault et de PSA Peugeot Citroën, l’association est présidée alternativement par un représentant de Renault et de Stellantis. Elle compte aujourd’hui 250 membres tels que des sociétés industrielles, des organisations professionnelles et des sociétés de services.

Galia est présente dans les domaines de la logistique, l’ingénierie, le B2B (Business to Business) et les échanges électroniques professionnels.

Le comité logistique de Galia

Pour optimiser la traçabilité, le comité logistique de Galia a mis en place des standards. Galia insiste sur leur contribution à l’efficacité et la performance de l’entreprise qui les utilise. En effet, l’uniformisation de l’identification favorise les échanges à l’international et permet ainsi l’interopérabilité entre différents partenaires.

Dans les moyens standardisés, on trouve notamment des emballages durables ou perdus, ainsi que des étiquettes d’identification.

En pratique, ce sont des représentants de différents constructeurs automobiles, ainsi que des chefs de projets Galia qui se réunissent quatre fois par an pour discuter des enjeux de la logistique et de la traçabilité et remplir les objectifs ci-dessous :

  • Satisfaire les besoins en termes de standards,
  • Accompagner les membres dans la mise en place des outils élaborés,
  • Assurer la liaison entre les différentes organisations.

La traçabilité chez Galia

Galia propose ainsi un service de traçabilité pour les éléments circulant dans les flux de production. Ces éléments sont identifiés et suivis, notamment grâce à l’EDI ou l’EDTi, respectivement l’Echange de Données Informatisé et l’Echange de Données Techniques informatisé. On parle alors de la mise en œuvre de standards d’échanges B2B, qui se font sous l’égide du Comité logistique de Galia.

Un exemple : l’étiquette Galia

Par exemple, l’étiquette ETI9, ou étiquette Galia, est largement utilisée dans le secteur automobile. Elle correspond au standard normalisé d’étiquetage des unités de manutention et des unités de conditionnement dans le secteur.

On y trouve le destinateur, l’expéditeur, le poids net, la date de production ou encore différents codes-barres à scanner relatifs au lot, au numéro de commande ouverte, etc.

Il existe également d’autres types d’étiquettes. Dans le secteur automobile, on parle souvent de RFID (Radio Frequency Identification). Cette technologie permet de connaître les caractéristiques d’un élément à distance, grâce à son identification et son suivi. En pratique, cela se fait grâce à une étiquette radiofréquence. Composée d’une puce reliée à une antenne, l’étiquette est lue par un lecteur qui peut ainsi transmettre l’information. Galia a récemment fait de sa mise en place une priorité.

Ecrit par Emma Guignard

MERCI DE CONSULTER LE SITE UNIQUEMENT EN FORMAT PORTRAIT
Le site utilise des technologies modernes et créatives.
Veuillez consulter celui-ci sur un navigateur plus récent de type Chrome, Firefox, Safari, ou bien Edge.