Contact
Contact
ville_gratte_ciel_vue_aérienne ville_gratte_ciel_vue_aérienne
Géolocalisation 11.06.21

LoRa VS Sigfox : deux réseaux très basses consommations concurrents

Avec le déploiement à grande échelle de l’Internet des Objets (IoT), les perspectives de développement de l’intelligence artificielle et des objets connectés sont impressionnantes. Avec celles-ci, le recueillement d’information devient un défi d’ampleur mondial.

Deux réseaux de télécommunication à très basse consommation (Ultra Low Power ou LPWan) se font face. Il est généralement difficile de choisir l’un au dépens de l’autre.

LoRa et Sigfox : des pionniers de la communication entre objets connectés

Ces dernières années, des technologies permettant la communication entre des objets connectés sont apparus. Parmi eux, le réseau LoRa et la société Sigfox sont des pionniers du domaine.

Qu’est-ce que LoRa ?

La technologie LoRa, qui signifie Long Range ou « longue portée » en français, permet aux objets connectés d’échanger des données de faibles tailles en bas débit. Contrairement aux réseaux haut-débit tels que la 4G ou la 5G, elle a l’avantage d’être très économique en réduisant la consommation énergétique des appareils. Grâce à une petite pile électrique, elle permet également d’allonger le cycle de vie des appareils, qui peuvent alors fonctionner jusqu’à dix ans en autonomie.

De plus, la technologie LoRa est particulièrement appréciée chez les consommateurs pour sa capacité impressionnante de pénétration dans les bâtiments et les sous-sols. Une antenne radio, privée ou publique, permet de transférer des données sur un rayon de plusieurs kilomètres. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette technologie est également appelée LoRaWAN, qui signifie Long Range Wide Area ou « réseau étendu de longue portée », en français.

Concrètement, pour utiliser la technologie LoRa, les opérateurs publics ou privés installent des stations d’antennes. Les appareils dotés d’une puce LoRa et connectés à Internet par des passerelles, envoient les données recensées aux antennes situées à proximité.

Quels usages concrets pour la technologie LoRa ?

Les outils LoRa sont de réels outils marketing, qui permettent de conquérir de nouveaux clients. En réinventant la communication Machine to Machine (M2M), LoRa permet de gérer la géolocalisation des clients, leurs avis, les files d’attente…et toutes autres informations permettant d’améliorer l’expérience client.

Pour aller plus loin, et générer de l’engagement de la part du client, LoRa a recourt à des dispositifs Beacon, pour proposer des contenus spécifiques.

Le réseau LoRaWAN communautaire

Il existe un réseau communautaire The Things Network qui fonctionne grâce à la technologie Lora et qui permet la transmition d’informations à travers des objets avec une faible consommation d’énergie.

Open source pour l’Internet des Objets, le réseau est constitué de plus de 400 000 contributeurs : entreprises, universités ou encore des communes qui l’utilisent gratuitement et participent à son développement.

 

La technologie Sigfox

La technologie Sigfox se rapproche fortement de la technologie LoRa. Elle offre une connectivité cellulaire dédiée aux communications bas débit, à faible coût et à faible consommation d’énergie.

La communication entre les objets connectés est possible grâce à la technologie UNB (Ultra Narrow Band). Celle-ci fonctionne sur des fréquences libres de droit telles que les bandes ISM (industrielles, scientifiques et médicales). En France, ces bandes se trouvent sur la fréquence de 868 MHz.

Comme pour la technologie LoRa, Sigfox utilise ces bandes pour la communication M2M (Machine to Machine), avec des appareils tels que la machine à café ou le congélateur.

Depuis fin 2019, il est maintenant possible de déployer un réseau privé Sigfox. Ceci permet de créer une extension de couverture pour les capteurs connectés.

Quels usages concrets pour la technologie Sigfox ?

La connectivité de Sigfox peut se rendre utile dans de nombreux domaines. Son utilisation est particulièrement pertinente dans le domaine de la logistique, grâce à sa récolte d’informations simplifiées.

On peut utiliser cette technologie pour réaliser le contrôle de panneaux publicitaires, gérer les alarmes d’une maison, etc. En combinant la communication M2M, qu’elle rend possible avec une unité de prise de décision, ce dispositif peut permettre une meilleure compréhension du monde extérieur et ainsi être un atout majeur pour ses utilisateurs.

 

LoRa vs Sigfox : les réelles différences

Une couverture planétaire ?

LoRa et Sigfox sont des concurrents directs. Certains points différencient cependant les deux sociétés. Le premier correspond à la couverture qu’elles possèdent.

La technologie LoRa est constituée de 148 opérateurs. D’après Rémi Lorrain, directeur du réseau LoRaWAN chez Semtech, 12 de ces opérateurs ont une couverture nationale en Europe, c’est-à-dire couvre 80% de la population du pays. Objenious, une filiale dédiée à l’IoT, créée en février 2016, couvre également plus de 80% de la population française.

carte-lora-web-oct19
Couverture mondiale par pays de la LoRa Alliance

Sigfox occupe une place prépondérante sur le marché. L’entreprise stipule que 1,3 milliard de personnes peuvent bénéficier des réseaux Sigfox dans le monde.

carte-presence-sigfox-reseau
Statistiques couverture Sigfox à travers le monde

D’autres différences techniques départagent les deux sociétés. La technologie LoRa est open source, contrairement à Sigfox, qui reste fermé. Ainsi, le fonctionnement à longs termes de la connectivité dépend directement de la pérennité de la société Sigfox. La force des réseaux LoRa réside dans le fait qu’ils sont généralement déployés par de grandes institutions dans chacun des pays avec des garanties de fonctionnement sur plusieurs dizaines d’années. On pense notamment aux réseaux Objenious ou Orange en France. C’est un véritable gage de confiance.

Néanmoins, Sigfox a l’avantage de n’être qu’un seul opérateur mondial. Il n’y a donc aucune problématique de roaming entre les pays. C’est hautement plus compliqué pour ce qui est du LoRa, où chaque opérateur national doit s’interconnecter avec les réseaux voisins. Le roaming pour le réseau LoRa est encore très limité en Europe (France, Belgique, Suisse). En plus de cela, cela engendre des coûts supplémentaires pour les utilisateurs.

De plus, LoRa propose une précision de géolocalisation inférieure à celle que présente Sigfox. Lorsque les capteurs ou trackeurs ne comportent pas de puces GPS, la solution Sigfox paraît bien plus intéressante. Néanmoins, les précisions vendues par Sigfox ou Objenious surestiment largement la réalité. La précision réelle est de l’ordre de 1 à 3km voire 20km, bien loin des 50m annoncés.

En matière d’économie d’énergie, LoRa prend l’avantage car elle est moins gourmande que Sigfox. Néanmoins, les ordres de grandeur restent les mêmes. Cela fait donc, à notre avis, pas un critère de décision fort.

Enfin, jusqu’à fin 2019, un réseau Sigfox privé ne pouvait pas être constitué. LoRa, a contrario, le permettait. Il s’agissait d’un avantage notoire pour ce dernier.

Sans que cela ne constitue réellement un avantage ou un inconvénient, ces types de réseaux sont cependant complémentaires et leur utilisation dépend des besoins des entreprises ou particuliers qui saisissent l’opportunité technologique qu’ils représentent.

En savoir plus sur Zozio et sa technologie de géolocalisation

Ecrit par Emma Guignot

MERCI DE CONSULTER LE SITE UNIQUEMENT EN FORMAT PORTRAIT
Le site utilise des technologies modernes et créatives.
Veuillez consulter celui-ci sur un navigateur plus récent de type Chrome, Firefox, Safari, ou bien Edge.