Contact
Contact
Industrie 4.0 23.04.21

Transformation digitale des industries : quelle place pour l’humain ?

L’humain a-t-il encore une place dans cette nouvelle version de l’industrie, dominée par les nouvelles technologies ?

Transformation digitale : définition

La transformation digitale, également appelée transformation numérique, décrit les changements qu’impliquent l’implémentation des nouvelles technologies dans les entreprises. Cette transformation touche, en plus des domaines de l’information et de la communication, le modèle économique des sociétés et le rapport au travail.

Ainsi, en plus d’évolutions technologiques, le digital entraîne des évolutions comportementales et culturelles. Avec l’émergence des usines connectées, les processus, les activités et la culture d’entreprise sont à réinventer.

L’émergence d’une nouvelle industrie : l’usine 4.0

L’implémentation de nouveaux outils technologiques dans les industries, tels que la réalité augmentée ou les robots par exemple, transforment la production mais aussi les conditions de travail en usine.

De ce fait, la formation des collaborateurs évolue avec ces changements, pour adapter les compétences aux ressources disponibles.

Face à la transformation digitale des industries, la place de l’humain a inévitablement évolué.

Avec l’intelligence artificielle, les machines semblent désormais tout faire toutes seules. Allons-nous donc vers une industrie sans humains ?

Humain et digital : une interaction croissante

Les études montrent que l’intelligence artificielle n’écartera pas la présence de l’humain dans l’environnement de travail.

En réalité, l’humain n’est plus celui qui produit, mais celui qui gère les processus de production. Son rôle est désormais de vérifier, interpréter, paramétrer et contrôler les machines qui produisent à sa place.

De cette façon, l’interaction entre l’humain et les technologies bénéficie à la fois de la capacité de la machine à gérer des bases de données de taille considérable et à la sensibilité de l’humain, avec ses intuitions, son recul et ses sensations.

La cobotique : quand humains et robots collaborent

Cette interaction entre les humains et les robots optimise le travail des collaborateurs, on parle alors souvent d’humains augmentés.

Le robot est le collaborateur de l’humain, et non son remplaçant.

Ces robots permettent d’effectuer des tâches répétitives ou potentiellement dangereuses pour l’humain à la place des ouvriers.

D’ailleurs, après l’implémentation de robots dans leurs usines, de nombreuses entreprises remarquent une diminution des troubles musculo-squelettiques de leurs employés.

Cette collaboration permet aux humains de se consacrer à des activités plus valorisantes et motivantes.

En d’autres termes, la technologie renforce les capacités humaines, sans les remplacer, de sorte à viser l’amélioration continue des processus.

Il faut donc compter sur l’innovation permanente et le travail collaboratif pour s’ancrer pertinemment dans la quatrième révolution industrielle, qui est tout aussi humaine que technologique.

Ecrit par Emma Guignard

MERCI DE CONSULTER LE SITE UNIQUEMENT EN FORMAT PORTRAIT
Le site utilise des technologies modernes et créatives.
Veuillez consulter celui-ci sur un navigateur plus récent de type Chrome, Firefox, Safari, ou bien Edge.